Vous êtes ici :
Organisons la résistance
 

chateau

"Mon patron a-t-il le droit de modifier mes horaires ?... De ne pas payer mes heures supplémentaires ?...De refuser un acompte sur salaire ? " La liste pourrait être longue tant les abus patronaux sont nombreux et variés. Pourtant ils n'ont pas tous les droits !
L'odieux chantage à  l'emploi qu'ils exercent sans vergogne contraint trop souvent les travailleurs à  se taire. A accepter l'inacceptable. C'est la pire des choses car un droit bafoué ici l'est ailleurs aussi. Les patrons ont tous les mêmes objectifs et les mêmes méthodes. Ainsi, au quotidien, ils font entrer dans la vie des pratiques qui sont un jour codifiées par les lois.
Rien ne justifie un esclavage des temps modernes.
Depuis 1936 qu'existent les garanties collectives, leur combat pour les détruire n'a pas connu de trêve. Avec pour credo la baisse du coût du travail dans le seul but d'élever le taux de leurs profits. A en juger aux bénéfices réalisés encore cette année, ils n'y parviennent pas trop mal. Depuis les 20 dernières années, ils ont beaucoup reçu de la part des gouvernements successifs. Résultat, flexibilité et précarité gangrènent le salariat, modifiant profondément la vie des travailleurs, la rendant plus pénible.
S'ils le peuvent, gouvernement et patronat iront plus loin encore. Aujourd'hui, ils cherchent à  légiférer afin de pouvoir contourner le Code du Travail et les Conventions Collectives. Ce seuil minimum garanti à  chaque travailleur leur est insupportable parce qu'il freine leurs ardeurs.
A contrario, les travailleurs ont intérêt à  s'y accrocher pour ne pas travailler selon le bon vouloir du patron, comme au 19ème siècle ; pour défendre les acquis, bâtir des conventions collectives solides et conquérir des droits nouveaux. Nombre de salariés ont franchi depuis la création de l'USM-CGT le pas vers une syndicalisation de masse et de classe en joignant les rangs de la CGT.
Ils savent qu'ils peuvent compter sur ce syndicat combatif, persuadés qu'en luttant avec lui leurs droits et revendications seront bien défendues.
Quelque chose est entrain de se passer sur ce site. Un air revendicatif pousse à  la lutte pour les salaires et le progrès social.
Collectivement, nous avons la force pour avancer vite. Et plus vite nous serons nombreux à  la CGT, plus vite nous donnerons du nerf à  nos actions pour en finir avec les discriminations et imposer

 

Les sites amis

labas

  Free counter and web stats