Vous êtes ici :
Janvier 2000
 

chateau

Des WC, des douches et des vestiaires pour les filles!

 

Sur la région nazairienne, avec l'explosion de la sous-traitance, plus de 54 % des personnes ont été formées aux métiers industriels, et les femmes ont été majoritaires dans presque tous les métiers : soudeuses, monteuses en isolation, tuyauteuses, monteuses de gaines, serruriers bord, électriciens bord...
Un grand nombre d'entre elles, ont été recrutées en intérim, en CDD ou en CDI-c (contrat de chantier). Elles ont été envoyées en formation sans perspective précise d'embauche de la part des patrons de la sous-traitance et  la formation dispensée carrément insuffisante (3 mois en tuyauterie).
Leur arrivée sur le site a posé l'urgence de l'adaptation des installations. Sanitaires, douches, vestiaires.
La Direction des Chantiers faisait la sourde oreille. Inadmissible ! Pendant plusieurs mois, les nombreuses filles travaillant à  bord étaient toujours privées de WC.  Pourtant, la Direction se vante sur les médias du recrutement de femmes sur un Chantier traditionnellement réservé aux hommes. Très vite, l'USM-CGT est intervenu pour que les filles de plusieurs entreprises sous-traitantes puissent disposer de sanitaires-femmes et de vestiaires. L'inspection du Travail fut saisie. Après plusieurs interventions des délégués CGT auprès de la Direction, des sanitaires femmes furent ouverts Quai de Penhoët, Darse et Quai de la Prise d'Eau.
A notre demande, des clés ont été mis à  la disposition des ouvrières afin qu'elles puissent utiliser à  elles seules les sanitaires et les vestiaires exclusivement prévus pour elles.

 

Les sites amis

labas

  Free counter and web stats