Vous êtes ici :
Salariat éclaté
 

chateau

10.000 à  14.000 salariés hommes et femmes se côtoient sur le site des Chantiers.

La caractéristique commune de cette population est sa précarité. Plus de 7.000 ou près de 8.000 salariés sont sous-traitants et intérimaires. Cette population de salariés précaires est composée de nationalités différentes.

Une double définition caractérise l'emploi sur le site, son internationalisation, sa précarité. L'emploi stable et qualifié est un enjeu fédérateur et prioritaire.

Cet éclatement du salariat se vérifie par :

Une quinzaine de conventions collectives différentes en vigueur sur le site
L'absence de convention collective de référence pour autre partie des salariés

Cette situation de "sans-droits" ou de " privés de droits " est fortement ressentie comme une atteinte à  la dignité humaine.

Plus généralement, les sous-traitants et intérimaires nous vivons très mal ce contexte dans lequel on s'identifie à  des salariés de seconde zone.

Les sites amis

labas

  Free counter and web stats